[RAPPORT] En savoir plus sur la transition énergétique dans les musiques actuelles

0
135
Vues

En 2018, le contrat de filière musiques actuelles et variétés en Nouvelle-Aquitaine investissait le sujet de la transition énergétique en expérimentant une mesure permettant d’accompagner les lieux de musiques actuelles.

Accompagné par l’Institut Negawatt et plus particulièrement par Pascal Lenormand, cet accompagnement a démontré la pertinence de l’approche par le scénario Negawatt et plus particulièrement du design énergétique(1).

Les partenaires du contrat de filière ont souhaité élargir cet accompagnement à de nouveaux acteurs. En 2020, une nouvelle mesure destinée à accompagner les festivals à vu le jour.

Pour pouvoir construire un accompagnement adapté à cette typologie d’acteurs, il a fallu comprendre les enjeux et les spécificités des festivals.

Ce rapport de recherche présente le fruit de ce travail d’état des lieux. Ce document s’articule autour de trois objectifs :

  • rappeler les grands principes d’analyse énergétique, tant du point de vue de la Transition Énergétique en général que des applications déjà menées sur les lieux de musiques actuelles en Nouvelle-Aquitaine,
  • poser, hiérarchiser et organiser les enjeux majeurs quant à la relation des festivals avec la transition énergétique,
  • mettre en lien les enjeux et thèmes identifiés avec des expériences réellement menées, quand elles existent.

Lire ce rapport de recherche

Pour rappel, la synthèse « Lieux de musiques actuelles et transition énergétique » est disponible via ce lien.

Réécouter l’enregistrement audio de Pascal Lenormand qui présente cet accompagnement ICI


  1. Le design énergétique est une méthode permettant de « lire » le fonctionnement d’un lieu (bâtiment, manifestation…) en interrogeant plusieurs paramètres (conditions naturellement fournies par le bâtiment, besoins énergétiques des usagers, conditions techniques…).