[DIALOGUES MUSICAUX] Les lauréats 2021

La convergence artistique et la transformation des pratiques professionnelles de la musique permettent aujourd’hui l’exploration de nouveaux champs créatifs. Les rencontres entre les genres musicaux, l’hybridation des formes et des moyens de production sont ainsi autant d’axes de réflexion qui poussent à l’innovation et à la recherche artistique.

Par ailleurs, le contexte de la crise sanitaire rend plus que jamais nécessaires le soutien à la création et l’exploration de nouveaux territoires artistiques susceptibles de contribuer au développement des droits culturels des personnes.

C’est pour relever ce défi que les partenaires du contrat de filière (État, CNM, Région et RIM) ont souhaité s’associer à la réflexion initiée par la SPEDIDAM pour offrir un nouveau cadre de coopérations artistiques, permettant une rencontre entre les acteurs des différentes esthétiques musicales.

Poser le cadre officiel d’un soutien aux créateurs et créatrices d’aujourd’hui et de demain vise à impulser des passerelles inédites entre les structures et les genres musicaux. Cet appel à projets cherche donc à soutenir une réflexion de fond sur l’hybridation des pratiques musicales créatives en associant des acteurs de filières encore trop parallèles dans l’élaboration de projets communs.

Découvrez ici la liste des lauréats pour cette première édition de l’appel à projets Dialogues musicaux :


Le caféMusic’ (40)

« En associant dans un acte de création commune, deux acteurs artistiques majeurs de notre région, en l’occurrence l’OPPB et The Inspector Cluzo, issus de champs esthétiques longtemps mis en opposition (musique actuelle / musique classique), nous souhaitons valoriser et mettre en avant la démarche d’ouverture enclenchée par nos structures respectives depuis un certain nombre d’années. Réunir un large public autour d’un évènement inédit, inciter à la découverte, déconstruire les logiques de chapelles, susciter la curiosité, faire partager une expérience culturelle nouvelle sont les points de départ de ce projet collectif. »


AMPLI ASSO (64)

« Le projet a pour ambition de réunir un quintette à cordes de l’Orchestre de Pau Pays de Béarn (OPPB) composé de deux violons, d’un alto, d’un violoncelle et d’une contrebasse pour monter une création avec le groupe de “musiques actuelles” Kolman Skupp avec une réorchestration des arrangements de chansons de ce dernier.
Celles-ci seront également adaptées à la création vidéo originale de Kolman Skupp (“Play”) afin de proposer une version alternative de leur ciné-concert.
Les morceaux ainsi réarrangés feront l’objet de partitions pour les musiciens de l’orchestre puis seront travaillés conjointement lors d’une résidence de 3 jours à Ampli.
»


ROCHER DE PALMER (33)

« Pour ce dialogue musical, nous invitons deux formations à travailler ensemble à une création inédite : mélange entre musique baroque, instruments anciens (pays divers), et musique traditionnelle (orientale et du sud-est de l’Europe). Pour cela, deux instrumentistes de Pygmalion rencontreront les cinq musiciens de Miksi dont trois d’entre eux sont des artistes migrants. Les deux musiciens de Pygmalion jouent ensemble depuis plusieurs années au sein de l’ensemble mais également dans d’autres formations. Violiste et contrebassiste, ils explorent également le répertoire d’autres instruments plus inattendus (flûte japonaise, sarangi…). De son côté, Miksi est un groupe très récent dont les artistes s’influencent mutuellement dans leurs compositions. Ils sont en constante recherche de développement, et tout comme les instrumentistes de Pygmalion, puisent leur inspiration dans des esthétiques variées comme par exemple l’électro. Il est certain que les influences musicales de chacun produiront une création nouvelle et intemporelle. »


BORDEAUX ROCK (33)

« En s’unissant sur scène, l’association Les Caprices de Marianne et Queen of the Meadow, aux esthétiques très différentes mais aux sensibilités qui peuvent se faire écho, souhaitent proposer un regard original et inattendu sur des univers musicaux a priori étrangers.
C’est au travers de thèmes communs (l’élégie, l’évocation de la nature, de l’intime féminité, de mondes oniriques ou merveilleux) ou de formes musicales qui invitent au croisement, aux frottements que le projet artistique se construit.
Les musiciens proposeront un cheminement, un parcours à travers les styles et les époques (des musiques anciennes aux écritures du XXe siècle). Les chansons des Queen of the Meadow, comme celles d’Henry Purcell, de Franz Schubert ou encore de Charles Ives et Aaron Copland jalonneront ce voyage musical.
»


BORDEAUX OPEN AIR (33)

« L’objectif profond de ce projet reste la valorisation d’un patrimoine culturel parfois oublié tout en soulignant les synergies possibles et déjà existantes entre des esthétiques éloignées seulement sur papier.
Il s’agira d’une conférence portant sur les liens existants entre la musique de chambre et la musique électronique, suivie d’une représentation originale entre un artiste DJ et une formation de musique de chambre. Une avant-première pouvant être reproduite sur d’autres dates/lieux.
»


ATELIERS MUSICAUX SYRINX (86)

« Coopération entre une école de musique actuelles, un compositeur et un festival pour donner vie à une pièce et aventure humaine musicale : “Human Hume, la musique ne ment jamais”, composée par Atsushi Sakaï pour instruments acoustiques et amplifiés autour des pièces de Tobias Hume, mercenaire et gambiste du XVIe siècle mais néanmoins contemporain. Pièce inédite qui sera jouée lors du festival dans un patrimoine tout aussi inédit. »